Web Toolbar by Wibiya 5009538 $(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

Régions

4e Okkadhia de Mekhadma (Biskra) : Fantasia et joutes poétiques enflammées

actualite2-42839.jpg

Des joutes poétiques enflammées et des exhibitions équestres de fantasia se sont conjuguées pour donner à la 4e Okkadhia de Mekhadma (Biskra), l’ambiance propre aux grandes fêtes populaires, a-t-on constaté, hier lors de la clôture de cette manifestation. Les récitals de poésie donnés par les «étalons» de la poésie Melhoun, sous de somptueuses khaïmas, ont été salués par la troupe de fantasia locale, «Djebel Laaroussine» dont les cavaliers n’ont pas lésiné sur les salves de baroud, soulevant derrière leurs galops des nuages de poussière mêlée à la fumée de la poudre, au grand bonheur du public, massé devant le centre culturel Ali-Maâchi. Le poète Ahmed El Bar de Biskra, aux côtés des «acrobates du verbe» venus de nombreuses wilayas du pays, s’est fait remarquer par une longue qacida intitulée le Sahara, de même que Saïd Bouachrine de M’sila, avec sont texte Ars el Djazaïr (fête algérienne), Zahra Safsaf de Relizane et son poème Fête de l’indépendance et autres. Durant cette manifestation, et compte tenu de l’insuffisance des infrastructures d’accueil dans la minuscule localité de Mekhadma, de nombreux citoyens se sont portés volontaires pour accueillir les invités venus des autres wilayas, a indiqué à l’APS le commissaire de la Okkadhia M. Lazhar Adjiri.
 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site