Web Toolbar by Wibiya 5009538 $(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

Phœniciculture : Plus de 535.000 palmiers traités contre le Boufaroua à Ghardaiïa et Ouargla

Quelques 535.800 palmiers dattiers productifs, des wilayas de Ghardaia et Ouargla, ont été traités contre le Boufaroua, a indiqué hier le responsable de la station régionale de la l'institut national de protection des végétaux (INPV) à Ghardaia.

L'opération, initiée par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, entre dans le cadre de la première phase d'une action préventive de lutte contre les vers du Boufaroua et , entamée en début du mois de juillet et ayant permis déjà de traiter 238.200 palmiers à Ghardaia et 297.600 dans la wilaya de Ouargla, a expliqué le responsable régional de l’INPV.

Des moyens logistiques et humains de l’INPV dont 10 camions dotés de pulvérisateurs ont opéré dans la wilaya de Ouargla et 9 autres dans la wilaya de Ghardaia, ajouté à cela les moyens des micros entreprises de jeunes, sous-traitantes dans cette opération, a signalé le même responsable.

Le lancement des traitements contre les parasites destructeurs de la production ph£nicicole (Boufaroua et Myelois) a été précédé de la mise en place d’un réseau de surveillance et de veille dans les différentes régions productrices de dattes et d’un cycle de formation pour les agriculteurs et les jeunes agronomes associés à l'opération.

"Une nette régression des foyers de Boufaroua dans les palmeraies de Ghardaia et de Ouargla a été enregistrée durant cette campagne 2010", a signalé le responsable de l’INPV, expliquant cette régression par l’efficience des traitements effectués durant les années écoulées. La deuxième phase, qui concerne la lutte contre le Myelois, sera entamée incessamment en fonction du stade phoenologique réceptif du fruit et des captures de piéges installés au niveau des palmeraies des deux wilayas, a précisé le responsable de l’INPV. Le ministère de l’Agriculture et du développement rural a dégagé plus de 143 millions de DA sur le fonds de la promotion zoo-sanitaire et de la protection phytosanitaire, pour une opération de lutte préventive contre les parasites de Boufaroua et Myelois dans les différentes palmeraies des dix wilayas productrices de dattes du pays, a-t-on rappelé. Cette opération préventive de lutte contre ces parasites, au titre de la campagne 2010, touchera quelques 4.577.210 palmiers dattiers des wilayas d’Adrar, Bechar, Biskra, El Bayadh, El Oued, Ghardaia, Illizi, Ouargla, Tamanrasset et Tindouf, a-t-on précisé.

Quelques 535.800 palmiers dattiers productifs, des wilayas de Ghardaia et Ouargla, ont été traités contre le Boufaroua, a indiqué hier le responsable de la station régionale de la l'institut national de protection des végétaux (INPV) à Ghardaia.

L'opération, initiée par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, entre dans le cadre de la première phase d'une action préventive de lutte contre les vers du Boufaroua et Myelois, entamée en début du mois de juillet et ayant permis déjà de traiter 238.200 palmiers à Ghardaia et 297.600 dans la wilaya de Ouargla, a expliqué le responsable régional de l’INPV.

Des moyens logistiques et humains de l’INPV dont 10 camions dotés de pulvérisateurs ont opéré dans la wilaya de Ouargla et 9 autres dans la wilaya de Ghardaia, ajouté à cela les moyens des micros entreprises de jeunes, sous-traitantes dans cette opération, a signalé le même responsable.

Le lancement des traitements contre les parasites destructeurs de la production ph£nicicole (Boufaroua et Myelois) a été précédé de la mise en place d’un réseau de surveillance et de veille dans les différentes régions productrices de dattes et d’un cycle de formation pour les agriculteurs et les jeunes agronomes associés à l'opération.

"Une nette régression des foyers de Boufaroua dans les palmeraies de Ghardaia et de Ouargla a été enregistrée durant cette campagne 2010", a signalé le responsable de l’INPV, expliquant cette régression par l’efficience des traitements effectués durant les années écoulées. La deuxième phase, qui concerne la lutte contre le Myelois, sera entamée incessamment en fonction du stade phoenologique réceptif du fruit et des captures de piéges installés au niveau des palmeraies des deux wilayas, a précisé le responsable de l’INPV. Le ministère de l’Agriculture et du développement rural a dégagé plus de 143 millions de DA sur le fonds de la promotion zoo-sanitaire et de la protection phytosanitaire, pour une opération de lutte préventive contre les parasites de Boufaroua et Myelois dans les différentes palmeraies des dix wilayas productrices de dattes du pays, a-t-on rappelé. Cette opération préventive de lutte contre ces parasites, au titre de la campagne 2010, touchera quelques 4.577.210 palmiers dattiers des wilayas d’Adrar, Bechar, Biskra, El Bayadh, El Oued, Ghardaia, Illizi, Ouargla, Tamanrasset et Tindouf, a-t-on précisé.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site