Web Toolbar by Wibiya 5009538 $(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

Journée mondiale de la vue - Vision 2020: le droit à la vue

Dans le monde, l’OMS estime à environ 314 millions de personnes atteintes de déficience visuelle. Quarante-cinq millions d’entre elles sont aveugles. 80 % de ces cas de cécité sont curables et ou évitables. La plupart de ceux qui sont atteints de déficience visuelle sont des personnes âgées et quel que soit l’âge, les femmes sont plus exposées à ce risque, dans toutes les régions du monde.

 

La Journée mondiale de la vue est célébrée tous les ans le deuxième jeudi d’octobre pour sensibiliser l’ensemble du monde aux problèmes de la cécité, des déficiences visuelles et de la réadaptation des malvoyants.

Cette année, l’accent est mis sur la santé oculaire et l’égalité d’accès aux soins.

À l’échelle mondiale, les déficiences visuelles sont plus fréquentes chez les hommes et les femmes à partir de 50 ans.

La plupart des atteintes de l’œil dans cette tranche d’âge peuvent être facilement traitées, telle la cataracte, mais dans certaines parties du monde, les femmes et les hommes ne bénéficient toujours pas de services d’ophtalmologie sur un pied d’égalité.

Tous les partenaires participant à la prévention des déficiences visuelles et aux soins permettant de recouvrer la vue participent à la Journée mondiale de la vue.

Cette journée est aussi la principale action de plaidoyer en faveur de la prévention de la cécité et de «Vision 2020: le droit à la vue», initiative mondiale prise par l’OMS et l'Organisation mondiale contre la cécité pour prévenir la cécité.

Souvenirs

En lisant cet article ce matin sur le journal El Moudjahid mes souvenirs se sont aller loin dans le temps, le temps ou j'étais un petit enfant de Farfar. Ah oui, je me suis souvenu de nos parents qui ont perdu la vue jadis: Saadia bent Touhami, Aïcha bent El Arbi, Al Kamela bent el hadj Belgacem, Si Abderrahmen El Bouzeidi (notre taleb), Si El Madani ben Hercha, Si El Bachir (note moueden) et sa femme Aldjiâ, Abderrahmen (qui s'occupa) de la mechkouda). J'invite tous les Farfaris qu'ils souviennet d'eux et se joindre à moi pour leur adresser nos prières. Rahmatou Allah alaihoum ouanzelahoum fi janatihi, amin.

 

Un enfant perd la vue chaque minute dans les pays en développement

Prés de 37 millions de personnes à travers le monde souffrent de cécité et plus de 124 millions d’autres ont une mauvaise vue, d’après le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

D’autre part, selon la même source, les déficiences visuelles augmentent de façon exponentielle chaque année, sachant que toutes les cinq secondes une personne devient aveugle dans le monde et qu’un enfant perd la vue chaque minute. Les cas les plus répandus se trouvent dans les pays en voie de développement.

L’OMS estime qu’environ 80 % des cas de cécité sont évitables, soit qu’ils résultent d’affections évitables (20 %), soit qu’ils soient guérissables (60 %) et que la vue puisse être recouvrée.

Les interventions destinées à prévenir et traiter la perte de l’acuité visuelle figurent parmi les interventions de santé les plus efficaces par rapport à leur coût et parmi celles qui réussissent le mieux. Ce sont notamment les suivantes : opération de la cataracte pour cette affection oculaire liée au vieillissement; prévention du trachome ; distribution d’ivermectine pour le traitement de la cécité des rivières ; vaccination anti-rougeoleuse ; distribution de suppléments de vitamine A pour prévenir la cécité infantile; et fourniture de lunettes.

La cécité évitable touche souvent des personnes pauvres, qui n’ont pas accès à des services de soins oculaires de qualité. 90% des aveugles dans le monde vivent dans des pays en développement. Le risque de cécité est de cinq à dix fois plus élevé chez les habitants des pays en développement que chez les personnes qui vivent dans des pays hautement industrialisés.

Face à l’ampleur du phénomène, un programme de lutte contre la cécité, inscrit sous le thème «Le droit à la vue», a été lancée à l’initiative de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), avec la collaboration de plus de vingt ONG. L’objectif de cette démarche est d’éliminer les principales causes de cécité à l’horizon 2020.

Depuis les estimations des années 90, les nouvelles données basées sur la population mondiale 2002 montrent une diminution du nombre de gens aveugles ou ayant une déficience visuelle, en particulier des causes infectieuses de cécité. Mais il existe un accroissement du nombre de personnes aveugles ou déficientes visuelles en raison de l'allongement de l'espérance de vie et de l'augmentation des maladies chroniques non transmissibles.

Il sera nécessaire d'adapter les stratégies actuelles de prévention et de soins pour prendre en compte ces tendances démographiques et épidémiologiques.

L’Algérie qui a adhéré à cette initiative a réalisé en 2008 une enquête nationale sur la situation des maladies oculaires cécitantes dont les résultats ont révélé une prédominance de la cataracte, entre 1.200.000 à 1.300.000 cas, chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Vient en deuxième le glaucome avec un chiffre qui dépasse les 380.000 cas. Ensuite, les personnes atteintes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (Dlma) sont estimées entre 160.000 et 200.000 cas. Quant à la rétinopathie diabétique, le chiffre s’élève à plus de 190.000 cas recensés à travers le territoire national.

Kamélia H.

 

------------------------------

 

Les dangers pour la vue

 

L'œil est un organe fragile, voici quelques précautions à prendre pour le protéger dans ces situations :

Vue et écran

Les chiffres prouvent qu'il ne faut pas rester trop longtemps devant un écran d'ordinateur, 30 % des "écranmaniaques" se plaignent de maux de tête, de fatigue, de troubles visuels.

D'après l'Asnav (Association national pour l'amélioration de la vue), les écrans ne nous jettent pas d'ondes nocives, mais ils révèlent des troubles à la puissance 10.

Consultez régulièrement un ophtalmologiste pour adapter votre équipement car la moindre petite myopie qui ne pose aucun problème dans la vie quotidienne, peut devenir très gênante devant un écran.

Le regard fixé sur l'écran on cligne moins des yeux donc on sécrète moins de larmes. D'où la sensation de fatigue, de sécheresse oculaire.

 

Précautions à prendre :

L'éclairage de la pièce

a) Choisir le bon emplacement par rapport aux fenêtres.

- La lumière du jour ne doit jamais éclairer l'écran car elle diminue la netteté des caractères et écrase le contraste de l'écran.

- Éviter également de placer l'écran dos à la fenêtre : les différences de luminosité entre le poste de travail et la lumière extérieure risquent d'épuiser les muscles oculaires contraints continuellement d'adapter la vue aux deux sources lumineuses.

- placer toujours le poste de travail perpendiculairement à la fenêtre; la lumière du jour doit donc être soit à gauche soit à droite de l'écran.

b) Choisir la bonne lumière

- Une pièce idéalement éclairée est une pièce dont la lumière ambiante est deux fois moins importante que la lumière nécessaire à la lecture d'un document sur papier. Il n'est cependant pas toujours facile d'avoir ce genre de lumière dans un bureau collectif, surtout quand il faut pouvoir lire des documents sur papier tout en travaillant sur ordinateur. Il faut se contenter de baisser dans les limites du possible la lumière ambiante et s'équiper d'une source de lumière personnelle et orientable pour éclairer les documents-papiers.

Disposez les sources de lumière de façon à ce qu'elles ne se reflètent pas dans l'écran et qu'elles ne croisent pas directement le champ de vision si nécessaire placez un filtre anti-reflets.

c) L'écran

Il faut que l'écran :

- soit à la bonne hauteur (le haut du front doit se situer au niveau du haut de l'écran)

- soit à la bonne distance (50 à 70 cm)

- soit régulièrement dépoussiéré (écran éteint)

- baisser le plus possible la luminosité.

Opérez une pause toutes les heures, pendant 15 minutes pour reposer vos yeux : essayez de ne plus rien fixer de près.

 

Les éclipses solaires

Quels sont les risques oculaires lors d'une éclipse solaire ?

Lorsque on la regarde longtemps, c'est à dire moins d'une minute, il peut résulter des lésions rétiniennes transitoires ou définitives car la rétine est extrémement sensible à la lumière visible, aux infrarouges et aux ultraviolets.

Que faut il éviter en premier ?

Il ne faut en aucun cas regarder une éclipse solaire à l'œil nu, surtout lorsqu'elle est partielle. Il faut bannir toute observation avec des lunettes de soleil même superposées. Il s'agit d'une fausse protection de même que le sont les pièces de verres noircis à la fumée, les négatifs de film noir ou couleur, les disques compacts et l'observation d'une éclipse par réflexion sur une pièce d'eau. Enfin, il faut proscrire toute vision avec des jumelles et des télescopes même équipés de filtres usuels.

Quelles personnes doivent se protéger les yeux avec le plus grand soin ?

En premier lieu, les enfants. Leurs rétines sont des cibles plus offertes aux rayons destructeurs. Ils doivent être impérativement surveillés.

Ensuite, toutes les personnes opérées de cataracte ou présentant des lésions dégénératives de la macula

Que doit on faire pour bénéficier du spectacle ?

S'acheter des lunettes homologuées portant la marque CE et les recommandations d'usage, acquises dans un emballage à n'ouvrir qu'au moment de l'observation et à usage unique.

 

L'ophtalmie des neiges

L'ophtalmie des neiges est une kerato-conjonctivite (yeux rouges et douloureux) que l'on a en montagne quand il y a de la neige. Elle est provoquée par la réflexion de la lumière du soleil sur la neige mais on peut la prévenir en mettant des lunettes de soleil . Pour ne pas que ceci arrive il faut toujours mettre de bonnes lunettes de soleil qui vous protègeront des U.V qui sont réfléchis par la neige.

Il s'agit de la même affection que le "coup d'arc" subi par ceux qui font de la soudure à l'arc sans protection spéciale.

L'évolution est souvent bénigne avec guérison complète en quelques jours, aidée par des collyres antiseptiques.

 

Vue et conduite

Au volant, la vue c'est la vie..

> Une bonne acuité visuelle est donc primordiale pour conduire de jour et surtout de nuit. Il ne s'agit pas seulement de voir, mais de bien voir ; de pouvoir apercevoir à temps la silhouette sombre d'un piéton qui, hors de portée des phares, se détache à peine sur le bord de la route.

> Or les études réalisées depuis dix ans démontrent que 30% des conducteurs ont un défaut visuel non corrigé ou mal corrigé, que 5% ont un problème de vision majeur et 2% une vision en-deçà des normes du permis de conduire !

> On estime qu'à l'heure actuelle 1 automobiliste sur 3 pourrait mieux voir et l'ignore ; et 1 automobiliste sur 20 voit très mal et l'ignore aussi. Bien voir consiste, entre autre, en une bonne acuité visuelle, en une bonne sensibilité aux contrastes et en la possession d'un bon champ de vision latéral (au volant on regarde intensément devant et pourtant c'est sur le côté que peut surgir le véhicule, cause de l'accident).

> La notion de vitesse n'est pas fournie par les images que le conducteur regarde droit devant lui, mais par celles qu'il ne regarde pas vraiment et qui défilent de chaque côté. C'est donc bien que notre vision périphérique nous est aussi indispensable pour conduire que notre vision centrale. Plus la vitesse augmente, plus la perception visuelle diminue.

> Il serait sage et judicieux d'éviter de conduire la nuit : il se produit en effet trois fois plus d'accidents mortels la nuit que le jour. La vitesse excessive liée à une vision altérée explique ces différences. Dans le crépuscule, lorsque les couleurs ne sont plus discernables, un conducteur, même possédant un acuité visuelle excellente, ressent une légère myopie pouvant aller jusqu'à 1,5 dioptrie la nuit. Cette myopie nocturne dégrade sensiblement la qualité des images perçues par le conducteur et le place ainsi dans une situation délicate où prudence et attention sont de mise.

 

--------------------------

 

A retenir :

- Presque deux tiers des personnes aveugles dans le monde sont des femmes et des filles.

- Dans beaucoup d’endroits, les hommes ont deux fois plus d’accès aux soins oculaires que les femmes.

- L’accès équitable aux soins oculaires pourrait réduire effectivement la cécité dans les pays pauvres.

- Des mesures stratégiques simples et efficaces peuvent résoudre cette inégalité d’accès selon l’initiative mondiale VISION 2020 : Le Droit à la Vue.

- 80% de cécité sont évitables – (évitable et/ou curable, traitable).

- Dans le monde, 45 millions de personnes sont aveugles et 269 millions handicapés visuels.

- 90% des personnes aveugles vivent dans les pays à ressources limitées.

- La cataracte représente la première cause de cécité dans le monde – et elle est curable par une chirurgie simple et peu coûteuse".

K. H.

 

-------------------------

 

Fonctionnement de l'œil

L'œil humain fonctionne comme une camera. Par un jeu de mise au point incessant, les lentilles de l'œil forment sur la rétine - qui correspondrait au film de la camera-- une image inversée des objets placés devant l'œil et donc captés par l'œil.

Disons que la Vision, est la capacité de l'œil à voir tous les aspects d'un objet placé devant lui : sa couleur, sa forme, sa dimension, ses détails, les contrastes, etc.

On voit quand les rayons de lumière reflétés par l'objet devant nous sont captés par les lentilles de l'œil puis vont former l'image de l'objet directement sur la rétine.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×