Web Toolbar by Wibiya 5009538 $(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

Essais nucléaires de Reggane: une caravane de solidarité prochainement à Adrar

[Aps 6/2/11] ADRAR - Une délégation de la Commission nationale consultative de protection et de promotion des droits de l'homme (CNCPPDH) s'est enquise, samedi à Adrar, des préparatifs de la caravane qu'elle compte organiser en solidarité avec les victimes des essais nucléaires français à Reggane (13 février 1960). "Toutes les dispositions d'organisation ont été prises, en coordination avec les parties concernées, au niveau de la wilaya d'Adrar en vue de réussir le riche programme de cette caravane de solidarité, qui s'ébranlera le 11 février et sillonnera plusieurs régions d'Adrar, avec le concours de différentes parties sur la scène nationale", a indiqué le secrétaire général de la CNCPPDH. "Cette initiative est née de la conviction profonde de la Commission du nécessaire rapprochement des acteurs de la société civile et l'accompagnement des associations nationales activant dans le domaine des Droits de l'Homme", a ajouté Abdelwahab Mordjana.

La question de la reconnaissance par la France de ces crimes et de l'indemnisation des victimes, "requiert concertation et conjugaison des efforts de l'ensemble des parties activant dans le cadre du droit et des droits de l'Homme, dans le but d'élaborer un dossier complet, documents à l'appui, sur ces crimes et mettre à nu ces pratiques coloniales inhumaines", a estimé, pour sa part, un membre de la CNCPPDH, Layachi Dâadoua.

 

Dans le cadre de ses activités dans la wilaya d'Adrar, la caravane de solidarité devra effectuer des missions médicales encadrées par des spécialistes, en cancérologie, radiologie et ORL, qui devront assurer des visites médicales et distribuer des aides aux victimes, dans la daïra de Reggane.

 

Des rencontres de sensibilisation dans les communes d'Adrar et de Reggane sont aussi projetées, en direction de la frange féminine, sur l'importance du dépistage précoce des cancers de l'utérus et du sein, et les voies de leur traitement et prévention.

 

Cette caravane, qui prendra le départ lundi d'Alger et regroupera des représentants de différents médias, cadres médicaux et chefs de services de les grands hôpitaux d'Algérie, en plus d'experts étrangers et de professeurs en Droit, sera une occasion aussi de débattre de la question des essais nucléaires effectués par la France coloniale dans la région de Reggane, selon les organisateurs.

 

S'étalant du 11 au 13 février courant, le programme de la caravane de solidarité sera précédé par une rencontre scientifique, sur l'oncologie, consacrée au corps médical exerçant à Adrar.

 

[Aps 6/2/11

Reggane Adrar

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×